Maestral, quand des horizons lointains ne font plus qu'un... 

Inspiration née de la tradition de nos terroirs de Bretagne. 
Inspiration partagée entre musiciens d'horizons différents, musique celtique, jazz, musique du monde, musique classique... 
Inspiration soufflée par ce vent chaud, apportant des notes venues d'ailleurs, tantôt arabes, tantôt latinos, toujours jazz, se mêlant à l'iode finistérien.

Les quatre éléments de Maestral
Maestral, les embruns cristallins de la harpe.
Maestral, l'émotion insufflée par la trompette.
Maestral, la chaleur d'une mélodie née sous l'archet de la contrebasse.
Maestral, les pas frappant la terre aux rythmes des percussions.

Pierre-Antoine Colas commence l'étude de la trompette dès l'âge de 7 ans. En 1982, il entre au CNR de Tours. Il poursuit sa formation avec Yves Coueffé à Vélizy-Villacoublay, puis avec Patrick Priot à Orsay. A partir de 1988, il enseigne en Charente Maritime (Cognac, Rochefort, île d'Oléron, île de Ré) et participe à de nombreuses formations de la région Poitou Charentes. Au cours de cette période, il se forge un style de jeu résolument orienté world-music & musiques actuelles. Depuis 2004, il dirige la Maison de la Musique du Pays de Landerneau (Finistère) où il enseigne la trompette. Passionné de musiques latines, il est fréquent de le croiser sur les scènes de salsa. Il participe au projet Merzhin Moon Orchestra (2009), une version latino-western du célèbre groupe de rock Merzhin. Depuis 2009, il participe aux albums de ce groupe, et joue dans diverses formations de la région.

A l'âge de sept ans, Anne Postic se prend de passion pour la harpe celtique. Elle l'étudie à Douarnenez, à Lorient et enfin à Quimper où elle obtient son DEM de Musiques Traditionnelles en 2003. Sa passion lui vaut également de nombreuses récompenses. En avril 1999, elle remporte le premier prix de harpe celtique du Kan ar Bobl à Pontivy. En février 2000, le premier prix « honneur » au concours international de l’UFAM à Paris. En mai 2004, le second prix du 1er Concours International de Harpe Celtique Jakez François à Nantes et en mai 2010, le second prix de la Lever Harp International Competition à Caernarfon au pays de Galles. Son envie de transmettre et son goût pour la pédagogie se traduisent en 2013 par l'obtention du Diplôme d’État de Professeur de Musique. Elle enseigne actuellement la harpe celtique et les musiques traditionnelles à Maison de la Musique du Pays de Landerneau et à l'Ecole des Musiques du Pays de Daoulas (Finistère).
Anne aime également partager sa passion en animant des stages de musique bretonne et celtique ou en se produisant en concerts, en Bretagne, en France ou à l'étranger. Curieuse, elle visite les instruments, fréquente un temps la harpe classique, la harpe à cordes métalliques, explore les répertoires, du classique au contemporain, mais sa préférence va à la musique traditionnelle, une musique dans laquelle elle se sent bien, celle des racines maritimes maternelles dans le golfe du Morbihan, celle des racines rurales paternelles dans le pays de l'Aven. Aller de l’autre côté de la Manche devient un besoin vital, de solides amitiés entre musiciens s'y forgent. Mais le voyage se fait aussi musical et elle aime partager son univers avec d'autres instrumentistes et amener la harpe vers de nouveaux horizons...
http://www.annepostic.fr/

Batteur de formation, Stéphane Goasguen débute la contrebasse auprès de Mme Renaud au Conservatoire de Brest où il obtient un 1er prix. Il poursuit ensuite ses études au CNR de Versailles (1er prix en 1988) auprès de Bernard Cazauran puis au CNR d’Évreux (1er prix en 1991) auprès de M. Viergner. Il intègre ensuite le CNSMD de Paris où l'enseignement de Vincent Pasquier et Jean-Marc Rollez le mène jusqu'à l'obtention de son 1er Prix en 1993.
Stéphane se produit dans de nombreux orchestres symphoniques sous la direction de chefs prestigieux : Orchestre de l'Opéra de Paris, Orchestre de Paris (Wolfgang Sawallish), Orchestre de Lille (Jean-Claude Casadesus), Orchestre National du Capitole de Toulouse, Orchestre de Mulhouse, Orchestre de Strasbourg, Orchestre de Bretagne...
De retour à Brest d'où il est originaire, il participe activement à la vie musicale de la région. S'il poursuit sa carrière au sein de formations classiques comme l'Ensemble Matheus, il s'intéresse également à d'autres esthétiques musicales comme le blues au sein du trio Aux dames chics, ou le folk-rock breton avec le trio de Dom Duff.

Herri Loquet est batteur et percussionniste, titulaire d'une Maîtrise de Sciences et Techniques « MST Image et Son ». Il a fait partie de nombreux groupes de la scène bretonne et celtique comme Glaz, Scotch Snap (rock celtique), le trio Dom Duff (folk-rock), Bleizi Ruz, Diwall, An Daou Zo Tri, la Kevrenn Saint Marc, ou encore avec Bernez Tangi. 
Il aime également s'éloigner de ce répertoire et s'intéresse à d'autres styles musicaux comme le funk (avec le groupe Loupous System Fonk), la chanson française (avec Mickaël Guerrand ou Valier).
Parallèlement à sa carrière artistique, il aime transmettre sa passion et enseigne la batterie, les percussions, la caisse-claire écossaise au Centre Breton d'Art Populaire de Brest et à l’École des Musiques du Pays de Daoulas (Finistère). Il encadre également des pupitres caisse-claire.

Celto-jazz combo. Quartet trompette, harpe celtique, contrebasse, batterie/percussions

 

Contact                 Maestral Quartet : Celto-Jazz Combo - Trompette, Harpe Celtique, Contrebasse, Batterie / Percussions